Stages et recherches à l’étranger

Stages et recherches à l’étranger

La formation d’archiviste paléographe comporte un stage obligatoire d’un mois dans une institution culturelle (archives, bibliothèques, musées) pendant l’été précédant la troisième année. L’ENC prend en charge les frais de voyage dans la limite de 300 € et verse une indemnité à chaque élève.

Alors qu’en 2004, seuls 17 stages d’une durée d’un mois avaient pu être organisés, ce chiffre est monté à 22 en 2005. Il oscille actuellement entre 26 et 28 stages annuels.

Les élèves archivistes paléographes peuvent également solliciter l’ENC pour la prise en charge d’une partie des frais de déplacement occasionnés par un séjour à l’étranger pour la consultation de sources dans le cadre de la recherche de thèse. L’ENC peut financer cette dépense à hauteur de 300 € par an par élève.

Les étudiants de deuxième année de master peuvent également effectuer leur stage de 3 mois à l’étranger grâce au soutien des fonds Erasmus de l’agence Europe Éducation Formation France et des aides financières à la mobilité du Conseil régional d’Île-de-France.